• Contact
Suivez-nous
Menu
01/06/2018

Newsletter CAUE 93 juin 2018

Newsletter CAUE93 juin 2018


Notre actualité complète sur www.caue93.fr

Newsletter CAUE93
Juin 2018


corner

Une tour signal pour une nouvelle centralité
Une tour européenne de 57 logements et commerces en rdc à Aubervilliers
Avenue Jean Jaurès, Fort d’Aubervilliers
Une tour européenne de 57 logements et commerces en rdc à Aubervilliers

Ce projet emblématique d'un renouveau du quartier découle d'un travail approfondi sur les enjeux et les objectifs définis dans le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale de Plaine Commune). Il s'inscrit dans l'objectif annoncé de pôle d'excellence urbaine et « d'Eco‐ville » en montrant ostensiblement des logements de qualité, précédés de larges loggias conviviales et habitables. Il s’agit d'intensifier l'urbanité autour d'un pôle de transport en commun tout en créant un bâtiment repère pour une nouvelle centralité : une véritable place commerçante, à l'échelle du quartier et des flux potentiels générés par le grand projet de transport de l'Arc Express. La forme continue, composée de deux registres verticaux, dialogue avec le site proche et lointain, par une écriture contemporaine, sobre et cependant domestique. Elle s'adresse à l'échelle basse du quartier, celle de la ville historique par son socle de commerce ouvert et transparent surmonté de deux niveaux de logements traversants entre ville et cour/jardin à R+1. La partie supérieure de la tour s'adresse, elle, à la ville nouvelle, celle des tours des Courtillières d'Emile Aillaud en les revalorisant de sa présence nouvelle. Le volume du projet s'enroule et s'élance verticalement en deux prismes verticaux, l'un sombre, l'autre clair, articulés autour d'une faille. Tous les logements, sont desservis par des circulations éclairées naturellement, et possèdent chacun plusieurs orientations. Ils sont, soit traversants, soit doublement ou même triplement orientés. La tour est articulée en deux volumes verticaux distincts, isolés par l'extérieur. Ils dialoguent grâce à leur jeu de matières : l'une en Eternit noir, dont l'aspect est plutôt satiné, contraste avec la deuxième, en métal blanc laqué, jouant des différents reflets irisés du ciel. Des volets coulissants en métal laqué occultent les chambres. L'expression d'un volume continu, en spirale ascendante exprime une progression volumétrique vers le ciel, depuis l'ancrage dans le sol d'Aubervilliers. Les plis des toitures et de la façade du commerce résonnent avec les glacis du fort d'Aubervilliers.


fleche

bg

Maître
d'ouvrage
OPH d'Aubervilliers
Maître
d'oeuvre
Programme & certification
57 logements sociaux et commerces en RDC
surface
5 075 m² (SHON) et 695 m² de commerces
Coût
8,6 M d’ € HT
Livraison
2015
Photo : © Hervé Abbadie

bg
cornerbasG corner corner corner






corner

à voir également
La Maison des Alliés, maison individuelle à Epinay-sur-Seine
La Maison des Alliés, maison individuelle à Epinay-sur-Seine
21 rue de Verdun

Comment diable ce joyeux bunker a-t-il pu atterrir en 2015, à l’angle de la rue des Alliés et de la rue de Verdun à Epinay-sur-Seine ? La demande des clients était singulière : vivre dans un quartier résidentiel dense sans voir les pavillons autour. La réponse des architectes l’est tout autant : ils proposent un volume massif en béton brut, dont les ouvertures et la façade sont travaillées dans l’objectif de maintenir l’intimité des habitants et éviter les vis-à-vis. Cette réponse architecturale atypique attise la curiosité des promeneurs : l’objet a-t-il était déposé là par des aliens ? Est-ce un vrai bunker ? S’agit-il de la tête d’un robot dont le corps est caché sous terre ? Fait-il noir à l’intérieur ? Au rez-de-jardin, l’espace a été pensé comme un sous bois. Au premier étage, les ouvertures sont judicieusement disposées et dimensionnées pour offrir des cadrages sur l’horizon, sur le port de Gennevilliers et la Défense, tandis que la chambre s’ouvre sur un patio. Chaque espace est ainsi imaginé pour permettre à ses habitants de s’évader. L’aspect blockhaus est assumé comme l’évocation de ces ruines aux formes arrondies de rochers sur lesquels la nature peu à peu reprend ses droits. Une figure romantique, un objet poétique non identifié, pour lequel les clients et les architectes trouvent une sensibilité commune.

fleche

bg


Maître
d'ouvrage
Privé
Maître
d'oeuvre
Programme & certification
Maison individuelle
Surface
135 m²
Livraison
2015
Photo : © Daniel Moulinet

 

 

 

bg
cornerbasG corner corner corner



corner

agenda
Matinée-Débat Jeudi 14 juin 2018
Le Maire et l’architecture

Pierre Barros, maire de Fosses (95), Régis Charbonnier, maire de Boissy-Saint-Léger (94) et Stéphane Gatignon, ancien maire de Sevran (93), trois élus d’Ile de France débattent des enjeux de l’architecture pour leur commune.

AAujourd’hui, les villes franciliennes sont confrontées à des mutations multiples et décisives. L’émergence de nouvelles entités questionne le rôle des maires. Le développement des moyens de transport repositionne les communes dans le réseau francilien. Par ailleurs, la question de l’offre de logements et l’évolution du parcours résidentiel restent un enjeu majeur pour les franciliens à l’heure où la loi ELAN, souhaitant répondre à ce besoin de production accrue, risque d’oublier l’enjeu de la qualité des logements. Dans ce contexte régional en mutation, trois élus d’Ile-de-France ont répondu favorablement à l’invitation des CAUE de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, et du CROAIF, et viendront évoquer, le 14 juin prochain, leurs visions de l’architecture et les enjeux d’une création contemporaine pour leur commune :
> Pierre Barros, maire de Fosses (95)
> Régis Charbonnier, maire de Boissy-Saint-Léger (94)
> Stéphane Gatignon, ancien maire de Sevran (93)
Le débat sera animé par Laëtitia Grigy, directrice du CAUE 94 et Jean-Michel Payet, directeur du CAUE 93, en présence de Dominique Boré, présidente de la Maison de l’architecture, directrice de la communication, de la stratégie culturelle et des relations institutionnelles EPA Paris Saclay, et de Fabien Gantois, architecte, vice-président du CROAIF.


fleche
 
Les rendez-vous du CAUE 93
Le renouveau du site Babcock : Visite de fin de chantier du pôle fiduciaire de la Banque de France à La Courneuve

mardi 26 juin 2018 // 11h00-13h00 // visite

"Conçu par l’agence Jean-Paul Viguier et Associés, architectes, et le groupe Artélia (pour l’ingénierie et le process), le site fiduciaire de la Banque de France de Paris La Courneuve se dresse sur le site de l’ancienne usine Babcock, à La Courneuve (93), au bord de l’A86.
L’installation de la Banque de France signe le renouveau du site, mais aussi celui de tout un quartier. Avec la volonté de préserver le patrimoine emblématique des anciennes halles industrielles, La Courneuve et Plaine Commune entendent également renforcer sa vocation culturelle au sein du Grand Paris avec la future "Fabrique des Cultures ».
Afin de traiter dès son ouverture plus d’un milliard de billets (soit 25% du volume national), le Pôle fait appel à une infrastructure matérielle et technologique spécifique à un environnement ultra sécurisé et fortement automatisé. Centre névralgique du dispositif, le coffre-fort culmine à 26 mètres de hauteur suivant une juxtaposition de trois volumes cubiques blancs et un subtil jeu de façades qui adoucit son caractère défensif. Cette unité autonome est précédée par deux anciens bâtiments de l’usine Babcock, l’un en brique de 1923, l’autre en béton de 1987, qui ont été réhabilités en bureaux et seront ouverts au public.
L’ensemble installe non seulement un dialogue entre les différentes entités du site mais aussi avec leur environnement immédiat. Il procède de l’ouverture architecturale d’un site dont la fonction est justement d’être hermétique. Le projet témoigne plus généralement d’un enjeu qui est cher à Jean-Paul Viguier et Associés : le rapport entre modernité et patrimoine. Le Pôle fiduciaire sera inauguré à la rentrée 2018."

Intervenants pressentis :
> Thierry PARA, Directeur du Programme Paris La Courneuve,
> Francesco ZACCARO Associé Agence Jean-Paul Viguier & Associés,
> Olivier NAUDIN, Directeur adjoint, Artélia Bâtiment & Industrie,
> Jérôme PAGE, Chef de projets aménagement, Plaine Commune.


fleche

bg
cornerbasG corner corner corner


corner

CAUE 93 // 153 avenue jean lolive 93500 pantin / Tél: 01 48 32 25 93 // www.caue93.fr
Signalez-nous vos projets en Seine-Saint-Denis
Je souhaite m'abonner à la newsletter de caue93.fr, cliquez ici
Je ne veux plus recevoir ce courrier, cliquez ici
bg
cornerbasG corner corner

À propos de CAUE de Seine-Saint-Denis

Word Wide Web facebook  153 avenue Jean Lolive, 93500 PANTIN 01 48 32 25 93 caue93@caue93.fr
Vendredi 1 juin 2018
CAUE de Seine-Saint-Denis
Les autres événements
Tous les événements